Bilan du questionnaire sur le budget participatif et les CCQV

L’autonomie plébiscitée

En dépit d’un contexte défavorable pour la vie sociale, un nombre significatif d’habitant·es s’est exprimé sur le fonctionnement des futures instances de démocratie locale. Leur autonomie a été plébiscitée.

La crise sanitaire a contraint l’annulation de toutes les rencontres prévues dans le cadre des Semaines de la démocratie locale. Dès lors, il était difficile de mobiliser les habitant·es pour qu’ils/elles donnent leur avis sur le budget participatif et les Conseils Consultatifs de Quartiers et de Villages (CCQV). Pourtant, plus de 160 personnes ont répondu au questionnaire proposé
via cette plateforme ou le formulaire glissé dans le bulletin municipal. Les résultats enregistrés sont significatifs.

Budget participatif

Au niveau du budget participatif (80 000 euros), les répondant·es souhaitent qu’il y ait un double appel à projets, thématique et non thématique. Ils/elles pensent que seuls les habitant·es, associations et collectifs de la commune devraient présenter des projets, les premier·ères ayant droit de vote. Enfin, les membres des Conseils Consultatifs de Quartiers et de Villages devraient assurer le suivi de ce budget.

Conseils Consultatifs de Quartiers et de Villages (CCQV)

S’agissant des CCQV, les répondant·es souhaitent des structures autonomes. Ouverts à des volontaires et à des personnes tirées au sort, ils devraient pouvoir travailler sur des sujets qu’ils ont choisis et être animés par des binômes homme/femme désignés en leur sein. La durée de l’engagement serait de un à trois ans et la ville comprendrait quatre à six secteurs.


À partir de ces éléments, les élu·es élaboreront un projet de règlement pour ces deux instances, qui sera retravaillé avec des habitant·es volontaires dès que cela sera possible. Ces règlements feront partie de la charte de la démocratie locale communale.

Consultez les résultats détaillés du questionnaire